Qui a peur de la philosophie, GREPH, groupe de recherche sur l’enseignement philosophique

Site du Greph http://pratiquesphilo.free.fr/spip.php?article32

p. 26

« L’éducation doit donc être commencée au plus tôt, avant que la perversion ne soit irrémédiable, que la corruption de l’âme par le sensible ne soit telle qu’elle l’empêche à jamais de retrouver sa véritable parenté. L’éducation enfin doit être progressive : le passage du sensible à l’intelligible implique un renversement complet des évaluations spontanées, ce qui exige psychologiquement le temps de s’habituer aux nouvelles mesures. »